Suissesse née à Bâle, Mademoiselle Gabrielle se fit connaitre en tant que "demi femme vivante". Extrêmement belle, elle naquit dépourvues de jambes et fit chavirer le coeur de beaucoup d'hommes. Parfaitement conformée au-dessus de la taille, elle avait pour habitude de ne jamais demander l'aide de qui que ce soit au quotidien.

Elle vit le jour en 1884 et commença à s'exposer dès l'âge de seize ans à l'occasion de la foire internationale de Paris. Elle remporta un vif succès et ne passa pas inaperçue notamment auprès de la gent masculine. Contrairement à beaucoup de phénomènes de cette époque, elle n'atterrit pas chez Barnum, mais chez les frères Ringling, les concurrents de ce dernier. Là encore les foules se massent pour aller la voir évoluer sur une balançoire, entre autres numéros.

Après quelques années chez les Ringling, elle gagne le Coney Island (New York)  pour se produire au Dreamland, considéré comme "the place to be" pour tous les phénomènes du monde. Comme bien des éléments dans la biographie de Mademoiselle Gabrielle, le contenu de son spectacle est obscur, tout juste sait-on qu'elle se présentait à la foule assise sur une balançoire.

Toujours vêtu des plus belles toilettes et de bijoux pour rehausser sa beauté naturelle, son esprit raffiné et son charme ne manquent pas de lui valoir de nombreux admirateurs et au moins autant de demandes en mariages.

Un journaliste très connu de cette l'époque la rencontre et dit d'elle :

« Elle est un parfait exemple de « demi-femme ». Au niveau des hanches, elle est parfaitement proportionnée, mais en dessous il n'y a rien. Son tronc finit de façon ordonnée, sans à-coup, comme découpé à la scie» .

Elle se maria plusieurs fois, son dernier époux connu est un Allemand nommé John Fuller. Elle mourut en 1958, sans que l'on sache si son dernier mariage dura, ni si elle eut des enfants...

 

 

 

MelGabrielle01MelGabrielle02MelGabrielle03