johnny_eck_06Si mademoiselle Gabrielle se fit connaître en tant que "demi femme vivante", Johnny Eck lui fut le "véritable demi homme", bien que la nature de sa malformation fut tout à fait différente. En effet au contraire de Mademoiselle Gabrielle il possédait des jambes, bien qu'incomplètes et atrophiées. Musicien émérite et chef d'orchestre réputé, il  connu un courte carrière de comédien et joua notamment son propre rôle dans le très controversé « Freaks » de Tod Browning.

Johnny Eckardt vit le jour le 27 août 1911 dans le Maryland . Son frère jumeau, Robert, arriva le premier. On imagine sans mal la stupeur des médecins et de sa mère quand ils virent les jambes difformes et atrophiées du bébé. Toutefois il ne manqua jamais d'amour et fut tout aussi choyé que son frère. Johnny et Robert ont une grande soeur, Caroline. Les jambes de Johnny  étaient minuscules et ne purent jamais le porter, mais il compensa son handicap par une force surprenant des bras

A l'âge où Robert apprend à marcher, Johnny apprend à courir sur ses mains à une vitesse surprenante. Johnny était très doué pour les études et il se fit de nombreux amis. Son frère est extrêmement protecteur avec Johnny. Doté d'un esprit vif et affûté et d'un solide sens de l'humour, il devint rapidement la coqueluche de son école.

 

johnny_eck_03

              Johnny et Robert


Johhny se voyait prédicateur ou ministre, mais se tourna en fin de compte vers le spectacle, à quatorze ans. Non content de se présenter comme un demi-homme vivant, il jouait fort bien de la clarinette et du saxophone. Il était un chef d'orchestre couru, et un acrobate hors paire. Un prestidigitateur ne johnny_eck_02tarda pas à le remarquer et l'engagea dans un spectacle de l'homme coupé en deux, on imagine sans peine en quoi le handicap de Johnny devait êtrepratique pour le magicien. Johnny arrivait sur scène juché sur les épaules d'un nain, dissimulé sous un habit,  puis le magicien le "coupait en deux" . L'illusion était bluffante.

Jouissant d'une grande culture, à l'aise en société et volontiers blagueur et charmeur, il enchantait les foules. Il passait son temps libre à conduire sa voiture de course construite juste pour lui.
Alors que sa célébrité est à son apogée, Johnny joua son propre rôle dans le film de Tod Browning, "Freaks, la monstrueuse parade" puis, peu après, dans trois adaptations de tarzan.
Il se retira ensuite du monde du spectacle et vécu de ses rentes, en peignant des toiles et en travaillant le bois.


Il coula des années paisibles avec son frère (employé de parc d'attraction) jusqu'à son agression, en 1988. Sa maison fut cambriolée et saccagée, lui-même se retrouva ligoté. Traumatisé, il vécut reclus et ne sortis plus jamais, jusqu'à sa mort le 5 janvier 1995. Son frère ne lui survécut que quelques mois.

 

 

johnny_eck_05

Johnny sur son tracteur...

 

johnny_eck_04

 

Effectuant une acrobatie...

 

Et dans son propre rôle dans "freaks la monstrueuse parade"

johnny_eck_01