La vie d'Eustache le moine est à bien des titres romanesque et pleine de péripéties. Devenue fameux suite à un  roman moyenâgeux à l'interêt biographique toutefois limité, il est l'unes des "stars" de la piraterie avec Barbe noire, Jack Rackham ou le couple Read/Bonny. Tour a tour moine, bandit, pirate ou mercenaire, le "moine noir" est un bien truculent personnage.

 

 

 


Née au sein de la petite noblesse durant les années 1170, Eustache n'avait pas vraiment, enfant, le profil d'un  futur pirate. Plus jeune enfant d'une famille de Boulogne, il se fait moine, presque par hasard. Personnage atypique, son langage pour le moins ordurier dénote passablement avec sa fonction, d'autant que le gus est amateur de jeux  d'argent, bien loin de son voeu de pauvreté.

philippe_auguste
En 1190, son père est assassiné et Eustache quitte son monastère bénédictin pour prendre possession de son héritage. Il réclame vengeance et provoque en duel le présumé coupable. En fait de duel, ce sont deux champions qui s'affrontent. La loi des armes ayant parlé, l'accusé est déclaré innocent.Le moine déchu se mit au service du comte de Boulogne et se fait une place dans la hiérarchie militaire au point de devenir sénéchal. Cependant, son rival, le supposé assassin, n'a toujours pas digéré le conflit l'opposant à Eustache. Par maintes mascarades, il réussit à semer la discorde entre eustache et le comte et, en 1203, il quitte son service, non sans s'être vu confisquer ses biens et terres.

Pour Eustache, c'est le début de sa vie de bandit de grands chemins. Vindicatif, il arpente le domaine du comte, travesti sous divers déguisements, volejean_sans_terre ses chevaux, pilles ses cultures ou assassine ses gardes. Puis, sans que l'on sache ni comment ni pourquoi, il se fait pirate. A cette époque, la France est en guerre contre la perfide Albion. Il loue ses services en tant que mercenaire à tout personnage pouvant nuire au comte et s'engage aux côtés de Jean sans terre, sujet du roi d'Angleterre. Sept années durant, jusque en 1212, il rançonne, pille, met bas un nombre impressionnant de navire Français et très vite il sème la terreur dans la manche où ses attaques éclairs ne laissent aucune chance à ses infortunées victimes.

En 1212, le comte de Boulogne signe un traité de paix avec Jean sans terre à qui il prête hommage. Nouveau changement d'allégeance pour le très revanchard Eustache, qui se met sous les ordres de Philipe Auguste pour faire la guerre aux Anglais et par la même au comte. Sitôt dit sitôt fait, il lance un raid sur la ville de Folkston, ville côtière                                                                                                                   Jean sans terre

du Kent.Durant l'été 1214, une opportunité sérieuse est offerte à la France d'envahir l'Angleterre. En effet, celle-ci déplaît fort à innocent III, le pape, qui donne son appui à la France. Ordre est donné à Eustache de planifier l'invasion. Mais à la dernière minute le pape, qui s'est réconcilié avec l'Angleterre, retire son appui son soutient.  

Cependant, un an après en 1215, une révolte de la noblesse anglaise se fait jour, Jean sans terre voit son pouvoir mis à mal au  profit du propre fils de Philipe Auguste.Eustache voit enfin le jour de sa vengeance arriver : il est chargé de sécuriser les liaisons maritimes entre les deux royaumes rivaux en s'emparant du port de Douvre. A la tête d'une flotte de onze navires de guerre, Eustache fait route vers sa destination. En route, il se heurte à une flotte ennemie, plus importante en taille. Le combat est enragé et sans merci et verra l'Angleterre gagner au terme de plusieurs heures de combats.

Eustache est capturé, décapité, sa tête est finalement promenée sur une pique en territoire Anglais.




A lire: Le roman d'Eustache le moine, poème anonyme