En 1915 eut lieu le plus connus des cas de disparitions mystérieuses de l'histoire: un bataillon complet s'évapora complètement. Cependant, des zones d'ombres demeurent dans cette affaire, qui ne repose que sur le témoignage de trois vétérans.

 

*

*       *

*

 

 



Le contexte:

Février 1915. La triple alliance des empires Allemand, Austro-hongrois et l'Italie sont en guerre contre la triple entente de la Russie, de l'empire britannique et la France.

Le 28 octobre 1914, la Turquie entre en guerre à son tour au coté de la triple alliance, en vue de s'approprier les territoire russes proches de leur frontière.

Après un premier assaut naval qui a vu les allies britanniques et français essuyer de lourdes pertes, les troupes de l'ANZC (Australian and New Zealand Army Corps) débarquent sur 5 îles au sud de la presqu'ile de Gallipoli.

detroit_dardanelle


debarquement_gallipoli

Débarquement à Gallipoli

 

Le 21 août 1915,  le 4eme bataillon de Norfolk est engagé dans un combat visant à se rendre maître de la cote 60, accès stratégique et indispensable. Ils furent appelé en renfort pour prêter maint forte à un corps d'armée Neo Zelandais en bien mauvaise posture.

Posté plus loin, des soldats alliés rapporte avoir vu le bataillon de Norfolk, posté sur un cours d'eau asséché, s'enfoncer dans un brouillard épais et persistant au point de disparaître de leur vie. Quelques minutes après, le brouillard s'évapora et les soldats du 4eme bataillon de Norfolk ne reparurent pas.

Ce compte rendu fut tenu par trois soldats Neo Zelendais en 1965. Cependant, quelques erreurs sont à porter au discrédit de leur témoignage. En effet, leur récit évoque le 4eme régiment de Norfolk et non 4eme bataillon. En outre, leur rapport évoque la date du 21 août 1915, hors il fut prouvé que la bataille dont il est question eut lieu le 12 du même mois. Et, à cette date, la seule unité portée disparue fut la 5th Norfolk.

gallipoli_soldatSoldat dans une tranchée de Gallipoli

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Malgré ces erreurs et approximation, la disparition du bataillon de fait encore beaucoup parler et alimente les polémiques.

hypothèses

Selon une thèse généralement admise, le nuage de brume dans lequel s'enfonça le bataillon existait bel et bien et un tel phénomène météorologique n'est en soit pas exceptionnel. Il eut put dissimuler sans mal des tranchées ennemies, dans lesquelles le bataillon à très bien pu être pris au piège.

Hypothèse étayé par les 122 cadavres retrouvés plus tard, identifié comme appartenant au bataillon disparus. Les cadavres qui ne furent jamais retrouvé se sont sans doute trouvés mêlé à la boue, la terre du champ de bataille, comme le furent 27000 soldats britanniques mort durant cette opération.